Vente de la F1 : des milliards et des questions

La F1 semble sur le point d’être vendue pour plusieurs milliards d’euros, un montant astronomique révélateur du paradoxe de cette discipline : son intérêt sportif est devenu limité au fil des années à cause de l’ultradomination de quelques écuries, mais son pouvoir d’attraction sur les financiers est immense.

Quentin Finné
MONZA, ITALY - SEPTEMBER 04: F1 supremo Bernie Ecclestone walks on the paddock area during Formula One Grand Prix of Italy at Autodromo di Monza in Monza, Italy on September 04, 2016. Pier Marco Tacca / Anadolu Agency Reporters / Abaca
MONZA, ITALY - SEPTEMBER 04: F1 supremo Bernie Ecclestone walks on the paddock area during Formula One Grand Prix of Italy at Autodromo di Monza in Monza, Italy on September 04, 2016. Pier Marco Tacca / Anadolu Agency Reporters / Abaca ©Reporters / Abaca
La F1 semble sur le point d’être vendue pour plusieurs milliards d’euros, un montant astronomique révélateur du paradoxe de cette discipline : son intérêt sportif est devenu limité au fil des années à cause de l’ultradomination...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Tous les résultats de la Formule1 en live