Robert Kubica en tests à Budapest sur la Renault F1 2017

Olivier De Wilde
Robert Kubica en tests à Budapest sur la Renault F1 2017
©AP

Dans l’air depuis quelques semaines, l’info vient d’être officialisée par le team Renault F1. Après trois essais positifs aux commandes d’un modèle E20 V8 datant de 2012, l’ex-vainqueur du GP du Canada Robert Kubica participera aux tests F1 officiels programmés le 2 août à Budapest dans la foulée du GP de Hongrie. 

Le Polonais remplacera pour l’occasion Jolyon Palmer. Si cet essai aux commandes de la RS17 est concluant, il pourrait déboucher sur une titularisation de « RB ». 

En 2018 voire plus tôt, certains parlant même du GP de Belgique ce qui paraît difficile toutefois le contrat du Britannique ne comportant pas de clause de résultat. 

Et le casser coûterait très cher au constructeur français qui risque donc de devoir encore un peu attendre avant de virer le fils Palmer.Robert Kubica en tests à Budapest sur la Renault F1 2017.

Dans l’air depuis quelques semaines, l’info vient d’être officialisée par le team Renault F1. Après trois essais positifs aux commandes d’un modèle E20 V8 datant de 2012, l’ex-vainqueur du GP du Canada Robert Kubica participera aux tests F1 officiels programmés le 2 août à Budapest dans la foulée du GP de Hongrie. 

Le Polonais remplacera pour l’occasion Jolyon Palmer. Si cet essai aux commandes de la RS17 est concluant, il pourrait déboucher sur une titularisation de « RB ». En 2018 voire plus tôt, certains parlant même du GP de Belgique ce qui paraît difficile toutefois le contrat du Britannique ne comportant pas de clause de résultat. 

Et le casser coûterait très cher au constructeur français qui risque donc de devoir encore un peu attendre avant de virer le fils Palmer.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be