Stoffel Vandoorne: "Vraiment très heureux avec cette 8e place"

Magnifique remontée depuis la dernière place

Stoffel Vandoorne: "Vraiment très heureux avec cette 8e place"
©AFP
Dernier au premier tour, le Belge a inscrit 4 points, son meilleur résultat cette saison
On ne l'a pas beaucoup vu à l'écran, mais Stoffel Vandoorne a sans doute disputé, dimanche à Mexico, l'un de ses plus beaux GP de F1.Tout avait pourtant mal commencé. Quinzième sur la grille après la pénalité infligée à Romain Grosjean, notre compatriote a complètement loupé son départ et son premier tour. "En fait, je me suis retrouvé dernier," expliquait-il. "Mais j'ai ensuite entamé une belle remontée. J'ai effectué quelques très beaux dépassements. Nous avions bien préparé cette course et nous savions qu'il y avait moyen de marquer des points ici. Nous étions plus compétitifs qu'ailleurs."
Il y a plusieurs explications à cela. La première est que le moteur Renault semble moins souffrir de l'altitude que les Mercedes, Ferrari ou Honda. On sait que l'altitude diminue la puissance et cela a visiblement équilibré les débats. Max Verstappen s'est en effet imposé avec un moteur Renault et Nico Hulkenberg s'est classé 6è au volant d'une Renault. Avec une puissance comparable, Stoffel a pu se battre et dépasser des Toro Rosso, Haas, Williams, Sauber et même Force India.
L'autre part de l'explication est le nombre inhabituel d'abandons. Parmi les candidats réguliers au podium, Daniel Ricciardo, mais aussi Sergio Pérez et Carlos Sainz ont dû ranger leur monoplace prématurément. Et Fernando Alonso a dû garer sa McLaren dès la 5e boucle, tandis qu'Esteban Ocon a dû repasser par les stands pour changer son museau dès la fin du premier tour.
Mais ce n'est pas tout: "La McLaren dégrade généralement moins ses pneumatiques que les autres. Et ici, pas mal de pilotes ont souffert avec leurs gommes. Le moment...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Tous les résultats de la Formule1 en live