Le soldat Ocon doit être rappelé sous les drapeaux

C’est capital : l’espoir français doit obtenir une promotion flatteuse en 2020.

Esteban Ocon (FRA) Mercedes AMG F1 Reserve Driver. 07.06.2019. Formula 1 World Championship, Rd 5, Spanish Grand Prix, Barcelona, Spain, Practice Day. - www.xpbimages.com, EMail: requests@xpbimages.com - copy of publication required for printed pictures. Every used picture is fee-liable. © Copyright: Batchelor / XPB Images
Esteban Ocon (FRA) Mercedes AMG F1 Reserve Driver. 07.06.2019. Formula 1 World Championship, Rd 5, Spanish Grand Prix, Barcelona, Spain, Practice Day. - www.xpbimages.com, EMail: requests@xpbimages.com - copy of publication required for printed pictures. Every used picture is fee-liable. © Copyright: Batchelor / XPB Images ©XPB Images

C’est capital : l’espoir français doit obtenir une promotion flatteuse en 2020. Mercedes est certes sur ses terres à Hockenheim, mais la firme allemande n’a pas l’intention d’imiter Ferrari : ce n’est pas en marge de son Grand Prix national que le constructeur de Stuttgart annoncera ses plans pour le futur. Le contraste est d’ailleurs cocasse entre la solidité de l’écurie managée par Toto Wolff à cadenasser le haut du classement et sa fébrilité à décider de son line- up pour la saison à venir.

Il faut dire qu’à Brackley on n’a pas vraiment de solution. Résultat des courses, il faudra attendre plusieurs mois, voire carrément l’hiver, avant de connaître l’équipier de l’indéboulonnable Lewis Hamilton pour 2020. Ce qui n’est jamais idéal pour une écurie de course. Mais aussi pour Valtteri Bottas, qui est plus que jamais sous pression. Le Finlandais est certes un bon soldat, mais, si l’harmonie règne dans le box Mercedes, il n’est pas aussi tranchant que Nico Rosberg.

L’ex-pilote Williams n’a tenu la dragée haute à son équipier qu’à quelques occasions. "Nous voulons, avant la pause estivale, être dans une bonne situation", commente Toto Wolff. "Nous voulons que Valtteri réalise deux performances solides à Hockenheim et Budapest et, ensuite, nous prendrons du temps pour penser à notre line-up pour 2020 et au-delà. Si vous voulez prendre tout votre temps, pour bien évaluer la situation comme il le faut, vous pouvez même faire durer le tout jusqu’à l’hiver, nous l’avons vu chez d’autres équipes, c’était commun par le passé. De notre côté, il faut non seulement prendre la bonne décision pour l’an prochain, mais aussi pour les années suivantes."

Que Bottas se réveille ou non, Wolff doit prendre l’étoile par les branches et le pari de titulariser Esteban Ocon. L’éviction du Français de chez Force India en fin d’année dernière fut un crève-cœur. Le pilote d’Évreux mérite sa chance, lui qui a clairement le niveau pour intégrer un top team et n’a surtout pas peur d’affronter Hamilton. "Mettre un jeune pilote Mercedes dans la voiture serait intéressant", admet Wolff. "Cela dit, les autres équipes s’intéressent à Esteban et nous devons prendre une décision avec soin pour nous-mêmes et avec les autres parties intéressées, non seulement pour nous-mêmes, mais aussi pour Esteban." Si l’on ne retrouve pas Ocon dans une Flèche d’argent en 2020, ce serait une nouvelle preuve que la filière Mercedes est vouée à l’échec.

Le cas échéant, une place chez Renault, à la place de Hülkenberg (en partance pour Haas ?), serait un décent lot de consolation. Car voir Est é en bord de route serait un nouveau crève-cœur.

Tous les résultats de la Formule1 en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...