Un pilote pointe du doigt les nouvelles voitures F1: "Ce n'est qu'une question de temps avant qu'un incident majeur ne se produise"

Selon George Russell, la mauvaise tenue de route des nouvelles F1 finira par provoquer un "incident majeur". Le Britannique l'a affirmé après les qualifications du Grand Prix d'Azerbaïdjan, qui se tient dimanche.

ANP
Un pilote pointe du doigt les nouvelles voitures F1: "Ce n'est qu'une question de temps avant qu'un incident majeur ne se produise"
©AFP

"Ce n'est qu'une question de temps avant qu'un incident majeur ne se produise. Beaucoup d'entre nous arrivent à peine à garder la voiture droite sur les bosses", a déclaré Russell après les qualifications disputées sur le circuit urbain de Bakou. "Tu peux voir sur le tarmac à quel point les voitures sont proches du sol. Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de conduire à quelques millimètres du sol à 300 km/h. Il me semble que c'est la recette du désastre."

Les nouvelles F1 roulent si bas par rapport au sol en raison des nouvelles règles aérodynamiques. L'idée est d'utiliser plus de force descendante pour obtenir une meilleure adhérence et ainsi aller plus vite dans les virages. Mais lors de la conception, un effet secondaire ennuyeux a été négligé, à savoir que les voitures souffrent de 'marsouinage', un phénomène aérodynamique qui fait rebondir les monoplaces dans les lignes droites.

De nombreuses voitures en souffrent et de nombreux pilotes s'en plaignent, mais c'est l'écurie Mercedes qui semble en souffrir le plus. Ce qui a contribué au recul de l'équipe, dominatrice ces huit derrière années, dans la hiérarchie, derrière Red Bull et Ferrari, les deux voitures les plus rapides cette saison.

Les pilotes en souffrent aussi physiquement. Le septuple champion du monde Lewis Hamilton a fait l'éloge de sa physiothérapeute. "Je suis content d'elle car je me suis levé avec des douleurs au dos. C'est le résultat des rebonds. Surtout dans les virages, c'était difficile, je devais faire tous les efforts possibles pour ne pas rouler contre les barrières de sécurité."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be