En l'emportant à Bakou, Max Verstappen a battu deux anciens records détenu par Sebastian Vettel

Lewis Hamilton n’aurait raté pour rien au monde le GP de son premier succès.

En l'emportant à Bakou, Max Verstappen a battu deux anciens records détenu par Sebastian Vettel
©AFP

En s’imposant pour la 25e fois de sa carrière à Bakou dimanche dernier, Max Verstappen a battu deux anciens records appartenant à Sebastian Vettel.

Égalant déjà le nombre de succès de Niki Lauda et de Jim Clark, le Belgo-Néerlandais est d’abord devenu le plus jeune pilote de l’histoire à remporter 25 Grands Prix. À 24 ans et 255 jours, il a battu de 223 jours l’ancien record de précocité détenu depuis la Corée 2012 par Sebastian Vettel (25 ans et 103 jours).

Mais il a aussi rayé des tablettes le nom du quadruple champion allemand en devenant le pilote Red Bull monté le plus souvent sur le podium: 66 fois contre 65 à Vettel, 41 à Mark Webber, 29 à Daniel Ricciardo, 10 pour Sergio Pérez, 2 pour David Coulthard, Daniil Kvyat et Alex Albon et 0 pour Pierre Gasly.

Nanti de 21 points d’avance sur son équipier mexicain au championnat, Max ne s’est encore jamais imposé au Canada. Et Red Bull n’y compte que deux victoires avec Sebastian Vettel en 2013 et Daniel Ricciardo l’année suivante.

Tout le contraire de Lewis Hamilton, dernier vainqueur en date en 2019 où il avait signé son septième succès au pays de la feuille d’érable. C’est aussi ici que le septuple champion du monde avait décroché, en 2007, la première de ses 103 victoires en Formule 1. Pas question a priori de pouvoir viser un nouveau record dimanche, mais le Britannique possède des excellents souvenirs sur l’île Notre-Dame où Mercedes s’est imposée à quatre reprises.

Même s'il dit avoir souffert le martyre le week-end dernier et si son dos... a bon dos pour tenter d'expliquer qu'il ait à nouveau été dominé par son jeune équipier George Russell, Hamilton a tenu à rassurer ses fans. "Rien de grave, mon physio m'a remis d'aplomb", a-t-il confié sur ses réseaux sociaux. "Je ne raterais le GP du Canada pour rien au monde."

Russell n’y roulera que pour la seconde fois. Un léger avantage dont compte bien profiter Lewis pour réduire quelque peu son retard et tenter de monter sur son premier podium 2022.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be