GP de Grande-Bretagne: Sainz décroche sa première victoire à l’issue d’une course folle

Première victoire d'un Espagnol en F1 depuis neuf ans.

GP de Grande-Bretagne: Sainz décroche sa première victoire à l’issue d’une course folle
©AFP

Les quelques 400 000 spectateurs qui ont fait le déplacement à Silverstone ce week-end en ont eu pour leur argent avec un Grand Prix de Grande-Bretagne sous tension et rebondissant à plusieurs reprises. Après l’émotion du départ avec le carambolage impliquant notamment Guanyu Zhou (Alfa Romeo), heureusement sans conséquence fâcheuse, le Chinois ayant pu quitter le centre médical.

Lors du deuxième départ, Carlos Sainz (Ferrari) parvenait à résister à Max Verstappen (Red Bull) mais l’Espagnol partait à la faute dans Chapel quelques tours plus tard, offrant la tête au Hollandais sur un plateau. Mais Verstappen était juste après frappé par la guigne, le champion en titre rencontrant des dommages sur son capot arrière modifiant l’équilibre de sa Red Bull. Le Batave devait lever le pied et perdait du terrain au classement.

Il apparut que la victoire allait se jouer entre trois hommes : Charles Leclerc, Carlos Sainz et un Lewis Hamilton (Mercedes) galvanisé devant son public. Mais l’immobilisation à Copse d’Esteban Ocon (Alpine) provoquait la montée en piste du Safety Car rebattait les cartes. Leclerc restait en pneus usagés tandis que Sainz, Hamilton mais aussi Sergio Pérez (Red Bull) chaussaient des pneus tendres frais.

Au restart, Sainz prenait aussitôt le commandement en profitant de ses gommes tandis que derrière, une bagarre sensationnelle avait lieu entre Leclerc, Hamilton, Pérez et même Fernando Alonso (Alpine) et Lando Norris (McLaren). Pérez finissait par prendre l’ascendant sur ses rivaux tandis que Leclerc et Hamilton s’échangeaient la troisième place de virages en virages.

Le grand bénéficiaire de cette lutte homérique était Carlos Sainz qui se laissait glisser vers la toute première victoire de sa carrière après avoir réalisé sa première pole position la veille. C’est la première fois depuis Fernando Alonso au GP d’Espagne 2013 qu’un Espagnol s’impose en Formule 1. Un succès qui fera assurément du bien au Madrilène qui aura dû patienter 150 tentatives pour enfin transformer l’essai.

Après les ennuis de Verstappen, Sergio Pérez a de nouveau sauvé les meubles de Red Bull en prenant une deuxième place amplement méritée. Devant son public, Lewis Hamilton décroche une médaille de bronze au goût de victoire vu sa Mercedes encore inférieure aux Ferrari et aux Red Bull. Le Britannique signe par ailleurs le point du meilleur tour en course. Malgré des gommes dures bien usées, Charles Leclerc sauve la quatrième place devant Fernando Alonso et Lando Norris.

Max Verstappen prend la septième position devant Mick Schumacher (Haas) qui marque ses premiers points en F1. Sebastian Vettel (Aston Martin) et Kevin Magnussen (Haas) complètent le Top 10 et marquent des points.

Résultat du GP de Silverstone:

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be