Esteban Ocon (Alpine): "J'espère que Mick Schumacher sera mon équipier"

Le Français déplore la disparition du GP de France du calendrier 2023 et nous assure que "Spa gardera sa place au calendrier"

Esteban Ocon (Alpine): "J'espère que Mick Schumacher sera mon équipier"
©LPR RIXHON-RENARD

Depuis que Fernando Alonso a décidé de quitter l'écurie pour rejoindre Aston Martin, Esteban Ocon, sous contrat avec les "Bleus" jusqu'à fin 2024, est clairement devenu le leader du team Alpine F1. De quoi lui donner encore un peu plus d'assurance et de franchise...

Esteban, Stefano Domenicali (Liberty Media) a confirmé hier que le GP de France ne serait plus au calendrier 2023. Votre réaction?

"On s'y attendait. Ce n'est pas une surprise. C'est difficile à avaler quand on voit le succès du GP de France ces deux dernières années, mais je suis certain qu'il y aura d'autres opportunités dans le futur, peut-être avec une alternance. Il y a plein de beaux circuits en France, des villes prêtes à faire un coup médiatique en accueillant la F1. Le Mans serait une solution, pourquoi pas sur le grand circuit des 24H? Ce n'est qu'un au-revoir."

La Belgique aussi est menacée...

"Ne vous inquiétez pas trop. Si vous voulez mon avis, Spa gardera sa place. On en parle avec la FOM au sein de l'association des pilotes et on veut tous garder cette piste que j'adore personnellement même si je n'y ai pas que de supers souvenirs. Il y a une sorte de micro-climat ici. Dès qu'il y une voiture qui roule, il se met à pleuvoir. J'aime les challenges mais j'espère quand même que s'il pleut à nouveau ce sera modéré et qu'on pourra prendre la piste."

Qu'avez vous pensé de l'annonce du départ de Fernando Alonso et dans la foulée le fait qu'Oscar Piastri ne souhaitait pas le remplacer?

"J'ai été surpris comme tout le monde. Je l'ai appris de la même manière que vous. Sur les réseaux sociaux. Mais je ne prends pas la tête avec cela. Je déteste ce genre de situation. Je suis triste de voir Fernando partir. On s'entend bien. On faisait du bon boulot ensemble. Maintenant je fais confiance à l'écurie pour lui trouver le meilleur remplaçant possible afin de continuer à faire progresser l'équipe."

Si vous aviez le choix, vous opteriez plutôt pour quel profil d'équipier? Plutôt un "rookie" ou un pilote plus expérimenté?

"Peu importe du moment qu'il est compétitif. Un gars avec de l'expérience c'est sûr. J'espère Mick (Schumacher) car c'est un très très bon ami."

Alpine occupe actuellement la quatrième place du championnat constructeurs. Que vous manque-t-il pour rivaliser avec le top 3? Des ressources?

"Non, on a tout ce qu'il faut. Un peu de temps et de travail encore. On est certes toujours quatrième mais de plus en plus proches du podium. Même si je n'ai pas gagné à Budapest cette année, j'estime avoir accompli mon meilleur début de saison en F1."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be