"Nous avons vécu un beau jeudi à Spa, mais on espérait un peu plus"

Basile, un fan inconditionnel de Formule 1, a pu participer à la journée réservée aux spectateurs de la triste édition 2021.

Spa Grand Prix a annoncé avoir mis les petits plats dans les grands pour faire un geste envers les fans malheureux de l'édition 2021 du Grand Prix de Belgique qui ont attendu pendant des heures, sous la pluie, pour voir quelques tours sous Safety Car et un simulacre de podium. Vu qu'un remboursement total des billets était impossible, la journée du jeudi leur a été consacrée de 10 à 20 heures.

Au programme, des interview de personnalités de la F1, des groupes de musique et des sets de DJ ainsi que des concours pour gagner une visite des garages, des hot laps, etc. Sur le circuit, ils ont pu assister à des démonstrations de nouvelles et anciennes F1 et à la présentation de la nouvelle Alpine A110. Il y aura également des hot laps Mercedes-AMG, un pit walk, une démo de F1 historiques sur la grille de départ et un show Red Bull-Zapata.

Parmi les nombreux fans ayant répondu présent, on retrouvait Basile F. et ses amis. Originaire de Wasmes, ce fan de Ferrari est revenu sur sa journée sur le plus beau Circuit du monde qu'il a partagée avec ses amis et sa famille. "J'adore venir à Spa-Francorchamps et ce par tous les temps", nous explique-t-il. "Que ça soit sous la pluie, sous le soleil ou sous la grêle, rien ne m'arrête. C'était chouette de revenir dans des conditions "normales", sans Covid ni jauge".

"De notre côté, nous n'avons pas su tout faire vu qu'il y avait des animations dans le paddock et sur la piste. Nous avons donc choisi de rester dans les tribunes afin de voir, surtout, la démo avec les anciennes F1 et, notamment, Emerson Fittipaldi en action. Le seul point noir du week-end est que nous aurions espérer avoir plus de temps pour profiter de tout. Par exemple, lors du pit walk organisé en fin de journée, nous avons eu le temps de rien voir. Pas moyen de s'arrêter. On nous montrait déjà la sortie. Mais ce n'est pas notre dernier Grand Prix, c'est certain"

Basile a d'ailleurs un rêve : "En plus d'être fan de Ferrari, j'adore Fernando Alonso. J'espère le rencontrer un jour. C'est mon rêve. Je suis prêt à lâcher mon t-shirt Ferrari et à dévaliser la boutique Alpine et même Aston Martin ! Ils devraient organiser des visites des paddocks pour une poignée de fans. Ce serait l'occasion pour nous de voir le centre névralgique du circuit et de croiser nos idoles"

Il peut désormais espérer que ça ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd au niveau de l'organisation.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be