GP F1 de Singapour : Charles Leclerc en pole, Verstappen seulement 8ème

Neuvième pole de la saison pour le pilote Ferrari au terme d'une qualification passionnante sur une piste séchante

GP F1 de Singapour : Charles Leclerc en pole, Verstappen seulement 8ème
©BELGA

La qualification pour le GP de Singapour de ce dimanche a été passionnante à suivre.

Après Esteban Ocon et Daniel Ricciardo, piégés lors d'une Q1 disputée avec des gommes intermédiaires sur une piste encore fort humide, c'est George Russell qui se faisait recaler en Q2.

Pour la Q3 décisive, il fallait clairement chausser les pneus slicks, prendre quelques risques et effectuer un maximum de tours avec les gommes lisses.

C'est ce qu'a réussi à faire Charles Leclerc, en pole pour la neuvième fois de la saison, la dix-huitième de sa carrière :

« Wouaw, c'était chaud, » s'exclamait le Monégasque. « J'avais chaussé les intermédiaires, mais au dernier moment j'ai décidé de changer et de partir en slicks. C'était encore risqué par endroits, mais j'ai amélioré au fil des tours. J'ai dû avorter ma dernière tentative et comme la piste s'améliorait j'ai cru perdre la première place, mais au final cela n'a pas été le cas. Si on ne commet pas d'erreurs, je pense qu'on peut gagner cette course. »

Huit fois sur douze, le poleman s'est imposé dans les rues de la Cité Etat où il y a toujours fallu composer avec au moins une voiture de sécurité.

A la deuxième place, on retrouvera la Red Bull de... Sergio Pérez.

« C'est toujours un peu décevant de rater une pole pour deux centièmes de secondes, surtout sur un aussi long tour, mais j'espère pouvoir attaquer Charles dimanche et jouer la gagne, » a confessé le Mexicain sauvant l'honneur de son équipe après que Max, contraint d'avorter ses deux derniers tours, ait dû se contenter du 8ème rang. « Pourquoi m'avez-vous fait rentrer, » a hurlé le natif de Hasselt à la radio. A priori, un aussi long run avec le même train de pneus n'était pas prévu et il risquait la peine sèche. Or le règlement impose à chaque concurrent d'avoir un quantité minimale d'essence dans le réservoir à tout moment. On n'a donc pas trop bien anticipé ce cas de figure du côté de Milton Keynes.

La troisième place dès lors revenait à Lewis Hamilton qui a mené la séance, mais hélas pas jusqu'au bout : « Je la voulais cette pole. Ce n'est pas passé loin, mais je suis quand même satisfait de m'élancer en deuxième ligne, » souriait le Britannique qui retrouvera à ses côtés l'autre Ferrari de Carlos Sainz.

Fernando Alonso (Alpine) et Lando Norris (McLaren) partageront la troisième ligne devant Pierre Gasly (AlphaTauri) et Max Verstappen qui, rappelons-le, doit impérativement s'imposer pour être couronné dès ce dimanche. Tout en espérant que Sergio Pérez ne monte pas sur le podium et que Charles Leclerc ne termine pas dans le Top 8. Cela semble mal engagé pour le Belgo-néerlandais sur un tracé où il est traditionnellement très difficile de dépasser.

Mais la météo incertaine pourrait encore venir brouiller les cartes et compliquer la tâche des 20 pilotes sur un des GP déjà réputé pour être le plus difficile et le plus physique de la saison.

Kevin Magnussen et Yuki Tsunoda ont complété le Top 10. Le départ de la course sera donné ce dimanche à 15h chez nous.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be