Max Verstappen champion du monde à Suzuka si...

Les chances de voir le Hollandais couronné à l'issue du Grand Prix du Japon sont bien plus élevées qu'à Singapour.

Max Verstappen champion du monde à Suzuka si...
©Red Bull

Suzuka. Terre de Honda et de nombreux couronnements en Formule 1. N'étant pas parvenu à ceindre la couronne ce dimanche à la suite d'un Grand Prix de Singapour chaotique, Max Verstappen ne possédait de toute manière que d'une chance mathématique d'être sacré dans la cité-Etat. Mais au Japon, le Hollandais aura beaucoup plus de possibilités de valider un deuxième titre mondial. Sur un circuit propriété de Honda qui demeure discrètement lié à Red Bull, un sacre de Verstappen à Suzuka serait encore plus opportun.

Pour être sacré au pays du Soleil Levant, Max devra dans tous les cas marquer huit points de plus que Charles Leclerc et six points de plus que Sergio Pérez. En cas d'égalité stricte lors de la finale à Abou Dhabi (ce qui est improbable), le fils de Jos serait déclaré champion grâce à un nombre plus élevé de victoires. Il existe une multitude de scénarios envisageables pour voir "Mad Max" couronné au Japon mais quatre, les plus plausibles, ressortent :

  • Le plus évident pour Verstappen est de gagner à Suzuka et signer le point bonus du meilleur tour en course. Ainsi, avec 26 points inscrits contre 18 à Leclerc si ce dernier finit deuxième, Max verrouillerait son deuxième titre mondial.
  • Si Max gagne mais que le point du meilleur tour en course devait lui échapper, Leclerc ne devra pas faire mieux que troisième et Pérez pas mieux que deuxième, point bonus ou non pour le Monégasque ou le Mexicain.
  • Si Verstappen termine deuxième et marque donc 18 points, il sera champion si Leclerc n'inscrit pas plus de 10 points, soit l'équivalent d'une cinquième place sans point bonus. Pérez, quant à lui, ne doit pas faire mieux que scorer 12 points, soit finir quatrième sans point bonus pour laisser son équipier être titré à Suzuka.
  • Si Max finit deuxième avec le point du meilleur tour en bonus soit 19 points, rebelote : Leclerc ne devra pas faire mieux que cinquième et Pérez pas mieux que quatrième

Pour reporter l'échéance à Austin le 23 octobre, il faudra donc, par exemple, que Leclerc finisse deuxième et que Verstappen n'ait pas le point bonus du meilleur tour s'il s'impose à "HondaLand" dimanche prochain.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be