Décès de l'ex-pilote de F1 Philippe Streiff

Le Français était âgé de 67 ans.

Condamné à la chaise depuis 1989, Philippe Streiff revenait ponctuellement dans les paddocks.
Condamné à la chaise depuis 1989, Philippe Streiff revenait ponctuellement dans les paddocks. ©xpb.cc

Quelques jours après Patrick Tambay, c'est une autre figure marquante du sport automobile français qui s'en va. Philippe Streiff, qui suscitait le respect à chaque apparition tant il prouvait qu'il existait une vie malgré la chaise, a pris son dernier départ ce vendredi. Le Français avait 67 ans et était incontournable sur la scène hexagonale lors des années 80.

On se souvient surtout de Philippe Streiff pour deux choses : tout d'abord, l'horrible accident dont il a été victime lors des essais préliminaires de la saison 1989 à Rio Jacarepegua, au Brésil. Les conditions lamentables avec lesquelles il sera pris en charge par les secouristes brésiliens totalement inexpérimentés (Extrait sur un simple brancard, son dos ne sera même pas immobilisé par une coquille !) le rendront tétraplégique jusqu'à la fin de ses jours. Ensuite, il sera l'instigateur des Masters Kart de Bercy dès 1993 et qui verront s'escrimer dans un contexte décontracté des stars comme Ayrton Senna, Alain Prost ou encore Michael Schumacher. Relancées en 2011 en format électrique, Jérôme d'Ambrosio terminera 2ème de cette dernière édition.

Avant l'accident qui sonna le glas de sa carrière, Streiff décrocha un podium aux 24 Heures du Mans sur Rondeau en 1981 et une victoire en Formule 2 sur AGS à Brands Hatch en 1984. Il passa en Formule 1 la saison suivante chez Ligier (avec l'obtention de son seul podium à Adélaïde) avant de rejoindre Tyrrell en 1986 et 1987. Il achèvera sa carrière chez AGS, une petite écurie française "pas comme les autres". Par après, il s'était rapproché des milieux politiques, travaillant notamment dans l'équipe de Nicolas Sarkozy.

Malgré sa tétraplégie, Philippe Streiff tenait à rester aussi mobile que possible. On se rappelle qu'il était capable d'avaler des centaines de kilomètres au volant d'une berline spécialement adaptée à son handicap. C'est assurément un pilote qui impose à jamais le respect qui s'est éteint à deux jours de Noël. Salut, Philippe...

Tous les résultats de la Formule1 en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be