F1 : Andretti avec Cadillac si sa candidature est acceptée

Le duo 100% américain sera-t-il validé par la FIA et la F1 ?

Le géant General Motors annonce son arrivée en F1 avec la famille Andretti. Mais il y a encore plusieurs obstacles à franchir.
Le géant General Motors annonce son arrivée en F1 avec la famille Andretti. Mais il y a encore plusieurs obstacles à franchir. ©DR

Andretti hausse son niveau de jeu pour espérer décrocher son ticket pour intégrer la Formule 1 d'ici quelques années. Le constructeur américain a ainsi annoncé qu'elle joindrait ses forces avec Cadillac, marque premium du géant US General Motors, si sa candidature en F1 était acceptée.

Andretti Global se bat pour rejoindre la grille depuis un an, mais fait face à la résistance des principaux acteurs de la F1 qui craignent que l'ajout d'une onzième équipe ne baissera le montant des royalties allouées aux dix équipes actuelles.

Cependant, plus tôt cette semaine, dans un signe que la FIA envisage sérieusement d'ouvrir la grille de la F1 à de nouvelles écuries, le président Mohammed Ben Sulayem a révélé sur Twitter qu'il avait demandé à son équipe d'envisager un processus d'intérêt pour évaluer la viabilité des nouvelles équipes potentielles désireuses de courir en F1.

Une écurie 100% US

En réponse à l'appel du pied de Ben Sulayem, Andretti Global et General Motors ont annoncé jeudi un projet d'engager une "équipe entièrement américaine" en F1 sous la bannière Cadillac Racing.

"Nous continuons à développer Andretti Global mais nous avons toujours les yeux sur le futur", a commenté le propriétaire de l'équipe Michael Andretti.

"Je pense que nous sommes prêts pour former une nouvelle équipe de Formule 1 et que nous pouvons apporter une plus-value au championnat et à nos partenaires, et de l'enthousiasme pour les fans"

"Je suis fier d'avoir GM et Cadillac à nos côtés alors que nous poursuivons cet objectif. GM et Andretti partagent un héritage né de l'amour de la course"

"Nous avons maintenant l'occasion de combiner nos passions en matière de sport automobile et notre dévouement à l'innovation pour construire une véritable écurie de F1 américaine."

"Ensemble, nous continuerons à suivre les procédures et les étapes avancées par la FIA au cours du processus d'évaluation. En attendant, nous continuons à nous préparer avec optimisme si nous avons la chance de faire approuver officiellement Andretti Cadillac en tant que nouvelle équipe de Formule 1"

Ben Sulayem piaffe d'impatience

Dans le fief de la FIA et la Formule 1, on est partagés entre enthousiasme et prudence. Mohammed Ben Sulayem s'est réjoui sans retenue de l'annonce de la formation d'un binôme Andretti/Cadillac. "Je salue l'annonce du partenariat entre Cadillac et Andretti", indique le président de la FIA. "Nous attendons avec impatience de nouvelles discussions sur le processus de manifestation d'intérêt de nouvelles équipes désireuses de s'inscrire en F1"

En revanche, la Formule 1 a tenu à garder une certaine réserve, insistant sur le fait que les processus doivent être suivis, et que toute nouvelle écurie devra prouver qu'elle est viable et crédible sur le long terme. "Nous voulons tous nous assurer que le championnat reste crédible et stable. Toute demande de nouveaux participants sera évaluée sur la base de critères pour atteindre ces objectifs par toutes les parties prenantes concernées. Toute nouvelle demande nécessite l'accord de la F1 et de la FIA."

Autant que malgré le sérieux de l'annonce, il y a encore loin de la coupe aux lèvres pour le duo Andretti-Cadillac. Et si la candidature est acceptée, il faudra que General Motors ne tombe pas dans les travers commis jadis par Ford. Le douloureux épisode Jaguar, qui a prouvé tout le non-sens de l'ingérence des cols blancs américains dans une écurie de F1, reste dans les mémoires.

Tous les résultats de la Formule1 en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be