F1: fumée bientôt blanche pour les nouvelles écuries

Alpine et Haas sont favorables à une grille plus fournie dans le futur

En plus d'Andretti-Cadillac, Formula Equal, le projet paritaire de Craig Pollock, veut sa place en F1.
En plus d'Andretti-Cadillac, Formula Equal, le projet paritaire de Craig Pollock, veut sa place en F1. ©DR

C’est un sujet de discorde qui déchire écuries et pouvoirs organisateurs/sportifs depuis des mois. La Formule 1 connait une véritable hype en ce moment. Toutes les écuries sont rentables, la liste des Grands Prix-candidats s’allonge de jour en jour et les teams désireux de faire leur entrée dans le Circus ne sont pas en reste. Mais voilà : les équipes actuelles ont montré une vive hostilité à l’idée d’accueillir un nouveau congénère, malgré les arguments solides de certains.

Piastri, le héros que tout un pays attend

Mais à Melbourne, deux écuries ont choisi de se montrer plus conciliantes. Ce qui devrait pousser les autres, tel un château de cartes qui s’écroule, à suivre le mouvement. Alpine et Haas, via leurs teams principaux respectifs, se sont en effet montrées favorables. “Je pense que nous allons dans la bonne direction, répond Otmar Szafnauer au sujet d’une expansion de la grille. Si une onzième, voire une douzième, équipe entre et améliore le paddock en général, bien sûr que nous allons l’accueillir”. Des arguments appuyés par Günther Steiner. “Si c’est juste pour faire une équipe de plus, à quoi cela sert de la diluer dans 10 écuries déjà installées et compétitives ?, indique le boss de Haas. La grille de la F1 est très bonne pour le moment, mais si une nouvelle équipe tire tout le monde vers le haut, je ne pense pas que ce soit un problème”.

C’est évidemment Andretti qui applaudit en écoutant ces paroles bienveillantes. Les Américains raclent du sabot pour rentrer en F1 avec un projet soutenu par General Motors via la marque Cadillac. Plus witmeurien mais dans l’air du temps, Craig Pollock, celui qui a co-fondé l’écurie BAR aujourd’hui Mercedes, veut lancer un team avec une parité stricte entre hommes et femmes. Et, de facto, un duo de pilotes mixte. L’avenir nous dira si le Britannique satisfait ses desseins.

Tous les résultats de la Formule1 en live

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...