Déjà Champion chez les Constructeurs, Ferrari veut aussi le titre Pilotes

FUJI Trente ans après le terrible accident qui avait coûté la vie à trois photographes et commissaires de piste à la suite de l'accrochage entre Gilles Villeneuve et Ronnie Peterson au bout de la longue ligne droite de départ, le Circuit du Mont Fuji accueille à nouveau la F1. Depuis 1977, le tracé a bien changé. Agrémenté en plusieurs phases de différentes chicanes et de dégagements qui en font désormais une piste moderne, le Circuit du Mont Fuji n'avait plus reçu le Formula One Circus depuis cet épisode tragique.

Après une disette de dix années, le pays du Soleil Levant retrouvait la F1 en 1987. Mais sur la piste de Suzuka, propriété de Honda. Aujourd'hui que le Grand Prix du Japon se déroule à nouveau au Mont Fuji, un circuit qui appartient au frère ennemi Toyota, les paramètres sont différents : aucune équipe ne possède de réelle expérience sur ce tracé. Faut-il dès lors s'attendre à une redistribution des cartes ?

C'est peu probable. Avec treize points de retard sur Lewis Hamilton, Kimi Raikkönen est le pilote Ferrari le plus à même de pouvoir revendiquer la couronne mondiale. Son équipier, Felipe Massa, possède un passif supérieur de sept unités. Autant dire que le Grand Prix du Japon sera essentiel pour le pilote Ferrari. "Je n'ai vu le circuit que dans les revues, explique le Finlandais. On a dit aussi que notre voiture ne serait pas compétitive là-bas. L'équipe a beaucoup travaillé et je suis confiant. Je sais que d'autres se sont entraînés sur des simulateurs. Ce n'est pas mon genre. Je ne suis pas un fanatique de la Playstation..."



© La Dernière Heure 2007