Selon la Gazzetta dello Sport et un Brésilien proche de Felipe Massa

NÜRBURG Fernando Alonso chez Ferrari, c'est le feuilleton de l'été depuis au moins deux ans. Depuis que l'Espagnol a décidé de mettre fin à son contrat mirobolant chez McLaren.

Mais cette fois-ci, cela semble plus sérieux.

En effet, le journal italien La Gazzetta dello Sport , toujours très bien renseigné sur ce qu'il se passe chez Ferrari, ne s'embarrasse plus du conditionnel et affirme haut et fort que Fernando Alonso sera habillé de rouge dès la saison prochaine. Selon ce quotidien, ce contrat aurait été signé... l'été dernier, à une époque où Iceman n'en touchait plus une et doutait lui-même de son avenir en F1.

À un moment aussi où le double champion du monde était sevré de victoires et cherchait à quitter une écurie Renault à la dérive. Tout cela est donc très plausible. D'autant que Luca di Montezemolo a déjà avoué être un grand fan de Fernando et en aurait même voulu à Jean Todt d'avoir prolongé le contrat de Massa alors qu'il souhaitait s'assurer les services du Matador .

Il ne reste plus qu'à officialiser tout cela car pour l'instant, tant du côté de la Scuderia que d'Alonso, on nie - logiquement - l'évidence.

"Ce ne sont que des rumeurs, " sourit, un peu embarrassé, Fernando. "No comment, désolé."

Selon la presse espagnole, l'accord entre Fernando et Ferrari ne sera pas rendu public avant le 5 novembre, jour des Ferrari Days ... à Valence !

Mais d'après un journaliste brésilien, très proche de Felipe Massa, c'est "fait à 100 %".

Il resterait juste à négocier le montant du dédit à payer à Kimi Räikkönen, encore sous contrat jusque fin 2010.

Conseillé par ses avocats, le Finlandais aurait déjà fait savoir à Ferrari qu'il exigerait l'intégralité de son salaire 2010, soit 28 millions d'euros ! Une belle prime de retraite anticipée pour ses 30 ans ? Une chose est sûre : l'été sera chaud cette année sur le marché des transferts...



© La Dernière Heure 2009