Première pole position pour le doulble champion du monde


MONACO L'Espagnol Fernando Alonso (McLaren-Mercedes) occupera dimanche la pole position du Grand Prix de Monaco de Formule 1, cinquième des 17 épreuves de la saison, après avoir réussi le meilleur temps des qualifications samedi sur le circuit tracé dans les rues de la Principauté.

Le double champion du monde a signé sa première pole de la saison, la 16e de sa carrière, en devançant dans son ultime tentative son coéquipier britannique Lewis Hamilton. Felipe Massa a hissé sa Ferrari en troisième position tandis que son coéquipier Kimi Räikkönen, victime d'une casse de direction durant la deuxième phase de qualification (Q2), ne s'élancera que de la 15e position.

Giancarlo Fisichella (Renault) complète la deuxième ligne aux côtés de Massa. Räikkönen a manqué son freinage à l'entrée de la chicane qu'il a coupée en passant sur de rudes dos d'âne. Il a vraisemblablement endommagé sa direction dans l'incident mais a pu continuer jusqu'au virage serré de la Rascasse qu'il n'a pu négocier, restant immobilisé en plein milieu du virage.

La situation a fortement rappelé l'incident de l'an dernier où Michael Schumacher avait été sanctionné pour avoir arrêté sa Ferrari au milieu de la Rascasse, empêchant Alonso, alors sur Renault, de terminer son tour rapide dans de bonnes conditions. Mais cette fois, la Ferrari arrêtée a gêné sa soeur pilotée par Massa. Ce dernier s'est d'abord arrêté à côté de Räikkönen avant de parvenir à se faufiler entre le rail et la voiture bloquée.

Le Finlandais est parvenu à rejoindre son garage, mais les mécaniciens n'ont pu réparer à temps pour lui permettre de tenter une nouvelle fois sa chance.
Par la suite, David Coulthard, 8e temps de Q2, a été pénalisé par les commissaires de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) pour avoir gêné Heikki Kovalainen (Renault) juste après le virage de la Rascasse.

La FIA a annulé tous les chronos de l'Ecossais en Q2, ce qui lui a interdit de participer à Q3 et c'est Jenson Button (Honda), 11e temps de Q2, qui a ainsi intégré le groupe des dix pilotes se battant pour la pole.
Coulthard est ainsi tombé à la 16e position, Button a décroché la 10e.