Max Verstappen a effectué l'arrêt aux stands le plus rapide de l'histoire de la Formule 1, dimanche lors de sa course victorieuse dans le Grand Prix du Brésil à San Paulo. 

A l'occasion de son premier changement de pneus en course sur le circuit Interlagos, le pilote de la Red Bull a pu repartir après 1,82 seconde.

Il a amélioré de 6/100es de seconde le record précédent (1.88) qu'avait réalisé par les mécanos de la Red Bull N.33 à l'occasion du récent Grand Prix d'Allemagne, également remporté par Verstappen.