Un test crucial, aujourd’hui, pour l’avenir de notre champion 2009 de Formula Renault 3.5

Envoyé spécial en Espagne Olivier De Wilde


Leinders : "Le chrono, premier juge"


Dix-neuf rookies sont testés à Jerez


JEREZ Après une pause d’un gros mois depuis le dernier GP d’Abu Dhabi, les neuf teams de F1 encore actifs (les 4 nouveaux ne monteront pas en piste avant février) sont à pied d’œuvre à Jerez pour trois jours de Rookies Tests réservés à des pilotes n’ayant jamais roulé en GP.

Ces trois jours sont l’occasion de tester une vingtaine d’espoirs, prétendants, futurs titulaires ou réservistes parmi lesquels figure un Belge.

Lauréat des World Series by Renault cette année dans la catégorie de pointe des Formula Renault 3.5, Bertrand Baguette a bien mérité sa journée d’essais à bord de la Renault RS29 qu’a encore pilotée Fernando Alonso cette saison.

“La F1 est le rêve de tout pilote débutant en karting,” confiait le Verviétois de 23 ans avant, hier, un tour de reconnaissance... à pied d’un circuit qu’il connaît pourtant déjà par cœur. “Peu ont la chance de le voir se réaliser. Ce mardi sera donc un grand jour pour moi.”

Et pour la Belgique qui n’a plus vu un de ses pilotes tourner à bord d’une F1 depuis le test chez Midland F1 (devenue Spyker puis Force India) de Jeffrey Van Hooydonk, le 8 décembre 2005 ici même sous le soleil de Jerez de la Frontera.

Une première expérience que le jeune sociétaire du RACB National Team aborde sereinement.

“Mon premier objectif sera de ne pas commettre une faute éliminatoire qui ruinerait tout, d’éviter les nombreux pièges,” poursuit un BB bien préparé mentalement et physiquement à ce test unique.

“La différence avec la FR3.5 pilotée ces trois dernières années devrait tourner aux alentours des 12 à 13 secondes au tour. C’est aussi énorme qu’entre une FR2.0 et une FR3.5. Ce constat ne m’effraie pas.”

Comment pourra-t-on juger ce soir si son premier examen à la grande école de la monoplace est réussi ?

“Bonne question”, s’exclame-t-il. “J’ai un programme à respecter. Je dois tester différentes choses pour le team en vue de 2010. Il ne servira donc à rien de regarder mes chronos. Le plus important sera la façon dont je progresse et surtout la manière de faire évoluer la voiture techniquement. Le discours avec les ingénieurs s’annonce capital. Je ne vous cache pas que, même si certains ont déjà roulé en F1, j’aimerais crever l’écran comme lorsque Robert Kubica avait gagné ce même cadeau lors de son titre en World Series en 2005. Pour cela, j’espère que si j’ai bien travaillé, le team m’autorisera en fin de journée à effectuer quelques tours en pneus neufs avec un minimum de carburant.”

Pour avoir une petite chance de piloter en GP la saison prochaine, Baguette devra à nouveau être magique...



© La Dernière Heure 2009