L'ancien champion du monde de Formule 1 Nico Rosberg ne peut pas exercer son rôle d'expert pour la télévision depuis le paddock de la course car il n'est pas vacciné contre le coronavirus. L'Allemand l'a déclaré jeudi soir sur Sport1. "Je me suis bien remis d'une infection au coronavirus et j'ai donc des anticorps puissants", a expliqué Rosberg. "Je fais aussi tester mes anticorps régulièrement."

Rosberg explique que dès lors son médecin lui a dit que la vaccination n'avait "absolument aucun sens."

La F1 a renforcé les règles relatives au coronavirus pour cette saison après avoir autorisé, l'an passé, l'accès aux personnes non vaccinées sur présentation d'un test PCR négatif. Désormais, une vaccination complète est requise, sauf en cas d'exemption médicale, ce que Rosberg ne peut prouver.

Sport1 a révélé que Rosberg s'était vu refuser l'accès au paddock lors du récent Grand Prix de Monaco et qu'il a préféré faire des reportages pour la chaîne britannique Sky Sports depuis son appartement, voisin du circuit.