Jean-Pierre Beltoise est décédé lundi à 77 ans. L'ancien pilote français de F1, vainqueur du GP de Monaco sur BRM en 1972, a en effet été victime d'un double accident vasculaire cérébral près de Dakar.

Beltoise a participé à 86 Grand Prix de F1. Il compte aussi une victoire hors championnat, à Brands Hatch lors de la World Championship Victory Race, également obtenue sur BRM en 1972.

Sa carrière s'est étalée sur neuf saisons (de 1966 à 1974), les six premières pour le compte de l'écurie française Matra. Il a obtenu huit podiums (une victoire (Monaco), trois deuxièmes places (Pays-Bas, France, Afrique du Sud), et quatre troisièmes (Espagne, Italie (2), Belgique) et totalisé 77 points.

Il a disputé quatorze fois les 24 Heures du Mans entre 1963 et 1979, pour DB (2), Matra (7), Ligier (2) et Rondeau (3), terminant 4e en 1969 avec Piers Courage (sur MS650).

On se souviendra aussi de son incursion dans la chronique judiciaire en 1971, lorsqu'il avait poussé sa Matra 660 en panne en traversant la piste pour rejoindre son stand lors des 1000 km de Buenos Aires. Le pilote italien de Ferrari Ignazio Giunti vint la heurter par l'arrière et trouva la mort dans l'accident. Beltoise fut alors inquiété par la justice argentine pour "homicide par imprudence", et provisoirement suspendu par la fédération française (FFSA), avant de récupérer sa licence près de trois mois plus tard.

Il fait également partie du team Vaillante dans la célèbre série de bande dessinée Michel Vaillant.