Correa, Hubert et Sato ont été impliqués dans un gros crash au sommet du Raidillon.

La Course 1 de Formule 2 a connu un dénouement effrayant. Alors que les concurrents entamaient leur 2ème tour sur la piste de Spa-Francorchamps, le jeune Français Anthoine Hubert, soutenu par Renault, est allé taper le mur de pneus dans le sommet du Raidillon. L'Américain José Manuel Correa (en photo) ne pouvait éviter la monoplace folle de Hubert revenant sur la piste, celle-ci étant coupée en deux sous la violence de l'impact. Le Japonais Marino Sato était impliqué dans l'accident.

Si Sato a pu sortir et regagner le paddock à pied, on est plus inquiets pour Correa et Hubert. La captation officielle n'a montré aucune image des pilotes, dont on ignore s'ils sont sains et saufs. La course été arrêtée immédiatement sous drapeau rouge. La direction de course décidait de ne pas relancer l'épreuve, les résultats étant annulés.

Selon le journaliste Juan Fossaroli de Fox Sports, le pilote Juan Manuel Correa a été transporté à l'hôpital.