"Si les prévisions des médecins sont correctes, il pourra passer un test négatif jeudi ou vendredi", a déclaré Toto Wolff, le patron sportif de Mercedes à Sky lundi.

Hamilton, 35 ans, avait été testé deux fois positif la semaine dernière au coronavirus avant le Grand Prix de Sakhir à Bahreïn. Pour pouvoir participer au dernier Grand Prix de la saison, Hamilton devra être en mesure de monter dans sa monoplace samedi pour les qualifications.

Selon Wolff, le septuple champion du monde "se sent mieux physiquement" et ce qui lui était arrivé était "plutôt moche". Mercedes avait initialement déclaré que Hamilton présentait des "symptômes légers".

Si Hamilton doit déclarer forfait, il sera encore remplacé par son compatriote George Russell, pilote de Williams et membre du pôle de formation de Mercedes. Russell est passé à deux doigts de remporter le premier Grand Prix de sa carrière dimanche à Sakhir. Il a finalement terminé à la neuvième place après une erreur lors d'un arrêt aux stands et une crevaison.