Sergio Pérez a cru ce jeudi pouvoir reprendre sa place dans le baquet de la Racing Point pour le GP du 70ème anniversaire de ce week-end. Les autorités britanniques ont en effet réduit de dix jours à une semaine la période d'isolation obligatoire pour les personnes atteintes du coronavirus.

Le Mexicain a donc subi un nouveau test hier dont le résultat est, hélas pour lui, toujours positif. Checo est toujours bien porteur du virus et, même s'il se sent en bonne santé, ne pourra donc accéder au paddock et courir ce week-end.

Resté à Silverstone où il avait débarqué en dernière minute la semaine dernière, Nico Hulkenberg va donc recevoir une deuxième chance bien méritée après que sa monoplace (qualifiée 13e) ait refusé de démarrer pour la course dimanche dernier.

« Le fait que cette nouvelle épreuve se déroule sur le même circuit va bien m'aider, » a confié l'Allemand en discussion avec d'autres teams (Alfa Romeo?) pour un retour à temps plein en 2021. « Je suis très heureux de pouvoir profiter de toute l'expérience acquise le week-end dernier. Je suis convaincu qu'on va pouvoir faire beaucoup mieux. L'objectif sera clairement de me qualifier en Q3 et de marquer des points. Je souhaite bien sûr à Sergio un prompt rétablissement. »

Il n'est pas encore certain que Pérez pourra rouler la semaine prochaine à Barcelone. D'abord parce qu'il est toujours porteur du virus. Ensuite car les autorités espagnoles pourraient lui imposer à leur tour une quarantaine. C'est donc la deuxième mais peut-être pas dernière chance de « Hulk » ce week-end.