Formule 1 Le Polonais débranche logiquement la prise à la suite d'un come-back raté.

Il fallait s'y attendre. En début d'année, Robert Kubica s'est rapidement rendu compte que son retour en Formule 1 après huit ans d'absence forcée suite à un grave accident en rallye allait tourner à l'eau de boudin. Le pilote polonais n'a certes pas été servi par une Williams-Mercedes désespérément rétive. Mais surtout, il a été mis sous l'éteignoir par son rookie d'équipier, le Britannique George Russell, qui s'est d'emblée affirmé comme le leader de l'équipe de Grove.

Le point décroché dans des circonstances rocambolesques à Hockenheim n'y changera rien. Face à l'étendue des dégâts, Kubica, dont un remplacement en cours de saison a maintes fois été évoqué, débranchera la prise en fin de saison. "Je voudrais remercier l’équipe pour les deux dernières années et pour m’avoir aidé à rendre mon retour sur la grille de Formule 1 possible", commente le vainqueur du Grand Prix du Canada 2008. "J’ai apprécié le temps passé avec Williams, à la fois en tant que pilote de réserve et de développement et en tant que pilote de course, mais je pense que le moment est venu pour moi de passer au chapitre suivant de ma carrière."

Une carrière qui pourrait bien passer par le DTM au volant d'une Audi RS5. On se rappelle que "Bob" avait déjà testé une Mercedes Classe C du championnat allemand de voitures de tourisme il y a quelques années. Quant à son remplaçant, il pourrait bien se nommer Nicholas Latifi, le Canadien aux poches bien remplies étant actuellement en lice pour le titre en Formule 2.