Comme nous vous l'annoncions déjà hier soir, Sergio Pérez remplacera le Thaïlandais Alexander Albon chez Red Bull en 2021 aux côtés du Néerlandais Max Verstappen, a confirmé l'écurie de F1 dans un communiqué ce vendredi après-midi. Le Mexicain de 30 ans qui a terminé 4e du championnat 2020 et en sera à sa onzième saison en F1 est le premier pilote non issu de la filière recruté par Red Bull depuis Mark Webber (venant de chez Williams) en 2007.

Faute d'avoir convaincu son employeur lors des douze derniers mois, Albon se retrouvera sur le banc des réservistes.

La paire Verstappen-Pérez, la meilleure certainement depuis le duo Verstappen-Ricciardo en 2018, risque de faire à nouveau des étincelles, "Checo" n'étant pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Grand finisseur, pilote régulier, le récent vainqueur du GP de Sakhir est réputé pour ses fantastiques remontées, la dernière l'ayant vu revenir de la 18e à la première place à Bahreïn. Red Bull-Honda alignera donc à Melbourne les lauréats des deux dernières courses de 2020.  

Après cette annonce, il ne reste plus qu'à attendre pour que la grille 2021 soit officiellement complète la confirmation, dans les jours voire les heures à venir, de la reconduction du contrat de Lewis Hamilton. Une simple formalité l'annonce aujourd'hui de la prolongation de Toto Wolff pour quatre ans au poste de patron de l'écurie Mercedes au sein de laquelle le partenaire Ineos est devenu actionnaire pour 30%. Selon les medias britanniques, le septuple champion du monde serait arrivé à ses fins et aurait résigné pour un salaire annuel de l'ordre de 44 millions d'euros. Sans compter les bonus...