Ferrari est là, c’est confirmé. Une monoplace rouge s’élancera en pole position du Grand Prix de Bahreïn grâce à Charles Leclerc. Sur les lieux de sa première pole en 2019, le Monégasque a sorti un chrono en 1:30.558, de quoi lui permettre de s’élancer devant tout le monde demain. Le champion en titre Max Verstappen (Red Bull) s’élancera à ses côtés après avoir échoué à 123 millièmes. Le match rouge et bleu promet !

L’autre F1-75, pilotée par Carlos Sainz, s’élancera troisième. L’Espagnol n’a raté la première ligne que pour 6 millièmes. Il aura à ses cotés la deuxième Red Bull pilotée par Sergio Pérez. Il faut donc descendre au cinquième rang pour trouver la première Mercedes, celle de Lewis Hamilton. Le Britannique est à 68 centièmes de Leclerc.

Le best of the rest est emmené par Valtteri Bottas qui n’a pas manqué ses débuts chez Alfa Romeo. Le Finlandais partira sixième aux côtés de son ancien capitaine chez Mercedes. Haas est dans le coup, comme l’atteste le septième temps de Kevin Magnussen qui a pris le dessus sur Fernando Alonso (Alpine).

Déception en revanche dans le fief de George Russell, neuvième seulement pour son premier Grand Prix en tant que titulaire à temps plein chez Mercedes. Pierre Gasly (AlphaTauri), une fois de plus brillant, prend la dixième place.

Deux écuries de marque n’intégraient pas le Top 10 : McLaren et Aston Martin. Lando Norris ne pouvait pas faire mieux que le 13ème chrono derrière Mick Schumacher (Haas) tandis que Daniel Ricciardo, de retour après avoir loupé la deuxième semaine d’essais de pré-saison à cause du Covid, est à une décevante 18ème place.

C’était pire chez les Verts, éliminés en Q1 ! Nico Hülkenberg est 17ème, ce qui constitue néanmoins une belle performance vu que l’Allemand a découvert l’AMR22 vendredi. Lance Stroll, qui connait en revanche bien son Aston Martin, est 19ème !