Selon des indiscrétions glanées par le magazine britannique Autosport au GP de Belgique, la semaine dernière à Spa, le circuit des Frères Rodriguez, à Mexico City, pourrait être rénové à temps pour un GP fixé en novembre 2014, une semaine avant ou après le GP des Etats-Unis, sur le circuit des Amériques à Austin (Texas).

En revanche, des déclarations contradictoires, à Spa, de Bernie Ecclestone, le grand argentier de la F1 et patron de la toute puissante Formula One Management (FOM), ont semé le doute sur la capacité des promoteurs du GP du New Jersey à honorer leurs engagements.

Le projet de calendrier 2014 de la F1, qui devrait comprendre 20 dates au lieu de 19 en 2013, sera validé en septembre par le Conseil mondial de la Fédération internationale de l'automobile (FIA). La prochaine édition du GP d'Inde n'en fera pas partie, car elle est repoussée au printemps 2015, et le GP de Corée du Sud est très menacé.

Deux candidats semblent assurés de les remplacer: le GP de Sotchi, souhaité par le président russe Vladimir Poutine sur le site olympique des prochains Jeux d'Hiver, et un GP d'Autriche sur le Red Bull Ring (ex-A1 Ring) rénové par Dietrich Mateschitz, le magnat de la boisson énergétique.

Le GP du Mexique, qui n'a pas eu lieu depuis 1992, serait actuellement le 20e sur la liste provisoire, grâce à la puissance financière du milliardaire Carlos Slim, l'homme le plus riche du monde, qui a largement financé l'accession en F1 de son jeune compatriote Sergio Pérez (McLaren, ex-Sauber).