Alex Albon est encore passé à côté de son Grand Prix le week-end dernier à Bahreïn. Alors qu'en même temps son compatriote George Russell a failli remporter sa première course avec Mercedes. En un seul GP, Russell a plus montré qu'Albon en plus d'une saison aux côtés de Max Verstappen.

Même si l'équipe tente de le rassurer pour qu'il délivre le meilleur en cette fin de saison, cela ne peut plus durer. Garder le Thaïlandais une saison de plus n'est plus justifiable. Il faut absolument trouver un meilleur équipier pour épauler le Belgo-néerlandais si le team de Milton Keynes veut pouvoir jouer les titres en 2021 pour sa dernière année de collaboration avec Honda.

Deux noms avaient jusqu'ici été avancés : ceux de deux pilotes expérimentés non issus de la filière : Nico Hulkenberg, l'intérimaire de luxe qui est voisin de Max à Monaco et aurait les faveurs de notre demi-compatriote, et Sergio Pérez.

Après avoir remporté dimanche son premier GP de F1 après une terrible remontée depuis la 18e et dernière place, le Mexicain a répété : «Mon avenir aujourd'hui n'est plus entièrement entre mes mains. Ce sera Red Bull ou une année sabbatique. Et si c'est le cas, je compte bien revenir en 2022. »

Mais alors que Red Bull se tâte encore, le nom d'un troisième candidat aurait émergé ce week-end : George Russell. Comme Mercedes ne semble pas vouloir (pouvoir) le titulariser dès 2021, le Britannique de 22 ans pourrait éventuellement réussir à se défaire de son contrat Williams (une troisième année en queue de peloton, cela ferait beaucoup pour un tel talent) et être prêté à Red Bull par Mercedes, un peu comme Esteban Ocon l'est chez Renault tout en restant sous contrat de management Mercedes.

Ce ne serait pas idiot ni impossible, mais il y a deux mais. D'abord la star Verstappen ne verrait certainement pas l'arrivée d'un autre jeune « futur champion du monde » dans son team et ses roues. Or Max est le protégé de Red Bull et son avis compte beaucoup. Il préfèrerait certainement un équipier d'une autre génération comme « Hulk » ou Pérez.

Ensuite, il y a un léger contentieux entre les deux hommes, George Russell ayant récemment critiqué Red Bull dans les médias pour défendre son ami Alex Albon. "Ça fait bien 15 ans que je le connais, que j'ai été avec lui dans le même paddock dans les catégories inférieures, » a expliqué le Britannique au micro de Sky Sports F1. « C'est l'un des meilleurs pilotes. Tous pourrons vous le dire : il a toujours été devant dans tout ce qu'il a fait. Je me sens mal pour lui car on "le fait passer pour un idiot, ce qu'il n'est absolument pas. Il a eu du succès dans tout ce qu'il a fait. Je ne sais pas ce qui se passe, mais ils doivent trouver la solution"

Max Verstappen n'a pas trop apprécié la remarque et a de suite remis Russell à sa place. "George ne connait rien du tout de l'équipe, il ferait mieux de s'occuper de sa voiture et de sa performance, plutôt que parler à la place des autres, a réagi le Néerlandais, pour GPblog.com.

Alors peut-on imaginer ces deux jeunes loups aux dents acérées cohabiter dans le futur dans l'intérêt de Red Bull ? Cela paraît difficile. Même si en F1, tout est toujours possible...