Les moteurs Mercedes ne monopoliseront donc pas les pole positions en 2020. Max Verstappen est parvenu à casser cette hégémonie en arrachant la pole position pour le Grand Prix d'Abu Dhabi au volant de sa Red Bull propulsée par un V6 Honda. C'est la troisième pole de la carrière du Hollandais qui a signé un chrono en 1:35.246 grâce notamment à un excellent deuxième secteur.

Les deux Mercedes ont été battues sur le fil. Valtteri Bottas accompagnera Verstappen en première ligne demain. Il aura manqué 25 petits millièmes au Finlandais qui bat néanmoins son équipier Lewis Hamilton. Le champion du monde du monde en titre n'est qu'à 86 millièmes de "Mad Max". Magique !

La deuxième ligne sera 100% britannique puisque Lando Norris a hissé sa McLaren au 4ème rang. Le médaillé de bronze du GP d'Autriche est à deux dixièmes. Alex Albon (Red Bull) se hisse dans le quinté de tête mais a tout de même lâché 325 millièmes sur son équipier.

Carlos Sainz (McLaren) a réalisé le 6ème chrono et devance Daniil Kvyat (AlphaTauri). Huitième temps pour Lance Stroll (Racing Point) tandis que Charles Leclerc (Ferrari), qui reculera de 3 places sur la grille demain, et Pierre Gasly (AlphaTauri) complètent le Top 10.

Les qualifications ont été marquées par l'élimination en Q2 pour les Renault d'Esteban Ocon et Daniel Ricciardo. Le Français et l'Australien sont crédités des 11ème et 12ème chronos. Sebastian Vettel a également été éliminé pour sa dernière qualif au volant d'une Ferrari. L'Allemand s'est classé 13ème. Sergio Pérez (Racing Point) n'a pour sa part signé aucun chrono en Q2. Le vainqueur du Grand Prix de Sakhir part de toute manière en fond de grille puisqu'il embarque un nouveau moteur à combustion interne, un nouveau turbo et un nouveau MGU-H, dépassant ainsi son quota saisonnier.

Le départ du Grand Prix d'Abu Dhabi sera donné à 14h10, heure belge.

© DR