L'appel d'Alfa Romeo Racing contre les pénalités imposées à ses pilotes lors du Grand Prix de F1 d'Allemagne a été rejeté par la Cour internationale d'appel de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) après une audience mardi.

"La Cour, après avoir entendu les parties et étudié leurs contributions, a décidé de déclarer cet appel non recevable", peut-on lire dans cette décision.

Les monoplaces du Finlandais Kimi Räikkönen et de l'Italien Antonio Giovinazzi, initialement 7e et 8e du GP, le 28 juillet, avaient écopé de 30 secondes de pénalité chacune pour des irrégularités au niveau du couple d'embrayage au départ.

Räikkönen et Giovinazzi conservent donc les 12e et 13e places de la course auxquelles ils s'étaient vus rétrogradés et les classements du championnat du monde restent inchangés.