Les qualifications du Grand Prix d'Arabie saoudite ont donné droit à un scénario épique dont Max Verstappen a été la principale victime. Le Hollandais était dans une excellente ultime tentative pour réaliser la pole position mais le pilote Red Bull est parti à la faute dans le dernier secteur, la RB16B n°33 tapant le mur et s'immobilisant en bord de piste.

"Mad Max" s'élancera néanmoins depuis le troisième rang mais il s'est singulièrement compliqué la vie. Le tournant du championnat vient peut-être de se produire. Inversement, Lewis Hamilton a pris une option pour reprendre la tête du classement des pilotes en réalisant la pole position à Djeddah. Le Britannique a réalisé son meilleur chrono en 1:27.511. Le septuple champion du monde ne pouvait pas rêver meilleur scénario puisqu'il aura son équipier Valtteri Bottas à ses côtés.

Max Verstappen sera accompagné sur la deuxième ligne par Charles Leclerc (Ferrari) qui sauve l'honneur de la Scuderia. Le Monégasque est parvenu à devancer Sergio Pérez (Red Bull), le Mexicain ayant Pierre Gasly (AlphaTauri) à ses côtés. On retrouve ensuite Lando Norris (McLaren), Yuki Tsunoda (AlphaTauri), Esteban Ocon (Alpine) et Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo).

Parmi les mauvaises surprises de ces qualifications, Carlos Sainz a signé une contre-performance. Le pilote Ferrari est parti à la faute par deux fois en Q2 et ne parvenait pas à réaliser un chrono probant. L'Espagnol était qualifié au 15ème rang. Les deux Aston Martin étaient par ailleurs éliminées en Q1, Sebastian Vettel étant 17ème devant Lance Stroll.
© DR