1er Lewis Hamilton

"Au terme d'une qualification très tendue, sans doute la plus belle de la saison, Lewis Hamilton, auteur d'une faute lors de la première tentative, a signé la pole lors de son second run. C'est la première fois de l'année que le Britannique signe deux poles consécutives à un moment déterminant de la saison et sur un circuit où il sera très très difficile de doubler. "Wouaw quelle pole, quel circuit, quel tour," s'exclamait Lewis.
C'est donc un avantage certain dont le pilote Mercedes devrait pouvoir profiter. Bien sûr, il ne sera pas à l'abri non plus d'une erreur sur ce circuit tellement compliqué où la gestion du trafic et la stratégie seront cruciales. 
D'autant qu'on voir mal comment on pourrait éviter une ou plusieurs voitures de sécurité vu le manque de dégagement. A noter que Lewis a bénéficié de la clémence des commissaires après avoir commis trois fautes en EL3. Il s'en est sorti avec une réprimande et 25.000 euros d'amende. 
Disons que les officiels ont été cléments et que cela arrangerait bien tout le monde que les deux prétendants au titre se retrouvent à égalité au départ de la finale d'Abu Dhabi. C'est ce qui risque d'arriver si Lewis gagne avec le meilleur tour en course devant son rival."

2e Max Verstappen: 

"Le pilote Red Bull était parti pour signer la pole. Il possédait plus de deux dixièmes d'avance après le deuxième secteur d'un tour stratosphérique. Hélas pour lui, il a commis une petite faute dans la toute dernière épingle à la sortir de laquelle il a tapé le mur avec l'arrière. 
Une pole aurait tout changé. On peut donc se dire, s'il ne décroche pas sa première couronne, qu'il l'aura peut-être perdue là, à quelques centaines de mètres de la fin de son tour de qualification. Son papa l'a bien compris hélas. 
Le Belgo-néerlandais possède toutefois encore huit points d'avance et se battra jusqu'au bout. Il devra pour cela essayer de surprendre Bottas dès l'extinction des feux pour se retrouver dans le sillage direct de Lewis. 
En espérant qu'il n'oublie pas de freiner et que cela ne se termine pas par un nouvel accroc qui ferait bien sûr son affaire et obligerait Lewis de gagner à Yas Marina en espérant que Max ne fasse pas deuxième. Croisons les doigts pour que l'on assiste donc pas à ce scénario déjà vu par le passé. "Notre rythme en course est bon, on aurait pu faire la pole, il y aura de la stratégie, rien n'est perdu," positivait Max."

3e Sergio Pérez: 

"L'usure des pneus aura un rôle à jouer. Sergio Pérez est un expert pour gérer ses gommes. Même s'il a été devancé par un excellent Charles Leclerc (son équipier chez Ferrari s'est par contre bien raté), on imagine bien le Mexicain remonter jusqu'au podium vu la guigne de Valtteri Bottas cette année et le fait que le Finlandais devra à nouveau se sacrifier pour son équipier même si le titre constructeurs est aussi en jeu et très serré entre Red Bull et Mercedes."