Cette attaque a provoqué un gigantesque incendie et un nuage de fumée noire visibles depuis le circuit.

Avant ces essais libres 2, les pilotes et les patrons d'écuries ont été reçus par le PDG de la F1 Stefano Domenicali pour discuter de la situation, a constaté l'AFP.

L'Arabie saoudite, à la tête d'une coalition militaire qui intervient militairement au Yémen contre les rebelles, fait régulièrement l'objet d'attaques de la part des Houthis, certaines ayant frappé des sites pétroliers.