Ce premier Grand Prix d’Arabie saoudite en aura tenu en haleine plus d’un. L’épreuve disputée sur le circuit de Djeddah aura été palpitante et marquée par plusieurs rebondissements. Si Lewis Hamilton menait la première partie de la course après s’être élancé depuis la pole position, son ravitaillement et surtout le drapeau rouge brandi suite à la sortie de Mick Schumacher permettait à Max Verstappen (Red Bull) de prendre la tête. Mais le Britannique prenait un meilleur envol lors du deuxième départ… aussitôt avorté suite à un drapeau rouge causé par la Red Bull de Sergio Pérez en perdition.

Reparti en gommes médiums, Verstappen reprenait aussitôt la tête lors du troisième départ mais devait résister au retour de Hamilton doté de pneus durs. Les deux pilotes finissaient par s’accrocher après que le Hollandais ait dû rendre la première place après avoir doublé le septuple champion du monde en dehors des limites de la piste. Les pneus de la Red Bull n°33 finissaient par s’effondrer lors des derniers tours et Hamilton n’en demandait pas tant pour définitivement prendre la tête pour décrocher la 103ème victoire de sa carrière. Grâce au point supplémentaire marqué grâce à son meilleur tour en course, Hamilton revient à stricte égalité de Verstappen avant la grande finale prévue à Abou Dhabi dans une semaine.

La lutte pour la troisième place fut également épique. Auteur d’une prestation irréprochable où il a profité du concours de circonstances pour s’élancer devant tout le monde lors du troisième départ, Esteban Ocon résistait comme un beau diable face à Valtteri Bottas. Mais le pilote Alpine se faisait déborder in extremis par le second couteau de Mercedes. Un petit dixième séparait les deux hommes sur la ligne d’arrivée. Pour le best of the rest, Daniel Ricciardo (McLaren) complète le Top 5 mais à plus de 10 secondes de ses prédécesseurs. L’Australien devance Pierre Gasly (AlphaTauri) et les Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz. Pour ce qui est probablement l’avant)dernier Grand Prix de sa carrière, Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) prend la neuvième place devant Lando Norris (McLaren) qui sauve le point de la dixième place.

Rendez-vous dans une semaine sur le circuit de Yas Marina pour l’apothéose de ce championnat 2021 de Formule 1. Qui décrochera la couronne ? Faites vos jeux !

© DR