Le drapeau rouge avait été brandi une première fois au 14e des 50 tours suite à la sortie de route de Mick Schumacher (Haas).

L'Allemand a été accidenté au 10e tour, sans gravité pour le pilote, forçant l'entrée de la voiture de sécurité. Le Britannique Lewis Hamilton, parti en pole et en tête de la course, en a profité pour changer de pneumatiques repartant derrière Max Verstappen, leader au championnat du monde. Le Néerlandais (Red Bull) était parti en 3e position et se retrouvait devant après l'arrêt aussi de l'autre Mercedes, celle du Finlandais Valtteri Bottas.

Quatre tours plus tard, c'est le drapeau rouge qui était brandi pour dégager la voiture de Mick Schumacher, synonyme d'arrêt de la course et d'un nouveau départ prévu à 19h15, heures belges.

Ce nouveau départ voyait Verstappen partir en pole alors qu'Hamilton se retrouvait 3e (derrière le Français Esteban Ocon) après un premier virage mouvementé qui a provoqué un carambolage entre plusieurs voitures, forçant le Mexicain Sergio Perez (Red Bull), le Britannique George Russel (Williams) et le Russe Nikia Mazepin (Haas) à l'abandon. La course était interrompue une seconde fois.

Le 3e départ est prévu à 19h40, heures belges, avec Ocon (Alpine) en pole devant Hamilton et Verstappen, suite à la manoeuvre limite du Néerlandais lors du deuxième départ. Mercedes, Red Bull et la FIA ont négocié ce point durant l'interruption.