Le Grand Prix d’Italie 2020 restera dans les annales pour avoir offert un scénario surréaliste. La course a rebondi à deux reprises. L’intervention de la Safety Car suite à l’immobilisation en bord de piste de Kevin Magnussen (Haas) a rabattu les cartes. Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) et, surtout, Lewis Hamilton (Mercedes) se précipitaient prématurément dans la pitlane alors que celle-ci était encore fermée. L’Italien et le Britannique écopaient d’un stop and go de 10 secondes. Pour Hamilton, toute chance de victoire s’envolait.

Quelques minutes plus tard, Charles Leclerc (Ferrari) filait droit dans le mur de pneus de la Parabolica, de quoi provoquer un drapeau rouge. La Scuderia a vécu un dimanche noir avec un double abandon, Sebastian Vettel ayant renoncé en début de course suite à un problème de freins.

Après l’arrêt de Hamilton et le mauvais départ de Lance Stroll (Racing Point) lors du restart arrêté, Pierre Gasly (AlphaTauri) virait en tête du Grand Prix à la surprise générale. Chaussé en pneus médiums, le Français effectuait un cavalier seul. Carlos Sainz (McLaren) revenait progressivement sur lui, à coups de dixièmes de seconde. Mais Gasly tenait bon pour décrocher le 2e podium et la toute 1ère victoire de sa carrière. C’est la première fois depuis Olivier Panis au Grand Prix de Monaco 1996 qu’un Français s’impose en Formule 1. C’est la 2e victoire d’AlphaTauri (ex-Toro Rosso) depuis ce même Grand Prix d’Italie, en 2008, remporté par un certain Sebastian Vettel.

Carlos Sainz aura tout tenté dans les derniers tours mais le bouchon Gasly n’aura pas sauté. C’est le 1er podium à la régulière du Madrilène après être monté sur la 3e marche du podium au Brésil 2019 sur tapis vert. Lance Stroll termine 3e et décroche le 2e podium de sa carrière après Bakou en 2017.

Lando Norris (McLaren) échoue au pied du podium, de quoi permettre à McLaren de marquer des points précieux au championnat des constructeurs. Ayant connu un Grand Prix sans, Valtteri Bottas (Mercedes) complète le Top 5 devant Daniel Ricciardo (Renault). Lewis Hamilton termine 7e après sa cavalcade folle et s’offre le meilleur tour en course. Le Top 10 est complété par Esteban Ocon (Renault), Daniil Kvyat (AlphaTauri) et Sergio Pérez (Racing Point). On note enfin le zéro pointé de Red Bull. Alex Albon termine avant-dernier tandis que Max Verstappen a abandonné sur problème moteur.

© DR