Le Grand Prix de Bahreïn 2020 restera dans les mémoires pour ses images spectaculaires. Tout le monde a eu très peur quand Romain Grosjean percutait violemment le rail de protection lors du 1er départ, sa monoplace se scindant en deux et prenant feu sous la violence du choc. Heureusement, le pilote Haas a pu sortir de son cockpit et n’a pour l’instant que des brûlures légères diagnostiquées. Lors du 2e départ, Lance Stroll (Racing Point) se retrouvait la tête en bas après avoir été percuté par Daniil Kvyat (AlphaTauri). Le Canadien est sain et sauf.

Parti depuis la pole position, Lewis Hamilton (Mercedes) s’est offert une nouvelle victoire dans le désert de Sakhir. Le Britannique a dû se méfier de la Red Bull de Max Verstappen pendant l’épreuve. Le Hollandais a peut-être perdu la course lors d’un ravitaillement totalement manqué de son équipe. La formation de Milton Keynes voit toutefois ses deux RB16 finir sur le podium. La casse à trois tours de la fin du moteur Mercedes de la Racing Point de Sergio Pérez, qui était en passe de finir 3ème après un parcours brillant, a offert à Alex Albon le 2ème podium de sa carrière. Le Thaïlandais a toutefois été dominé par la monoplace rose pendant toute la course.

Les McLaren de Lando Norris et Carlos Sainz complètent le Top 5. La formation de Woking engrange des points précieux au championnat. Sixième position pour Pierre Gasly (AlphaTauri) qui a résisté jusqu’au bout, malgré des problèmes de moteur, à Daniel Ricciardo (Renault). Course à oublier pour Valtteri Bottas (Mercedes) qui doit se contenter d’une médiocre 8ème place. Le Top 10 est complété par Esteban Ocon (Renault) et Charles Leclerc (Ferrari).