Après l'AlphaTauri de Pierre Gasly tout à l'heure, c'est une Red Bull qui se hisse au sommet de la hiérarchie à l'issue de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Bahreïn. Avec un chrono en 1:31.936, Max Verstappen se montre le plus rapide et affiche ses ambitions auprès de la concurrence. Cette session est importante parce qu'elle se déroule par des températures similaires à celles qui seront rencontrées pour les qualifications et la course. Le champion en titre a utilisé les pneus softs pour établir son chrono, comme tous les autres pilotes.

Comme lors de la première séance, le tiercé de tête est complété par les deux Ferrari avec, à nouveau, Charles Leclerc devant Carlos Sainz. Le Monégasque n'a échoué qu'à 87 millièmes de Verstappen tandis que l'Espagnol est à cinq dixièmes. Les F1-75 seront à surveiller, c'est certain. Quatrième chrono pour le meilleur pilote Mercedes, George Russell, qui devance Fernando Alonso. Le pilote Alpine est le dernier pilote sous la barre de la seconde d'écart.

Valtteri Bottas se rassure après avoir dû zapper la première session suite à des soucis techniques. Le nouveau pilote Alfa Romeo est sixième, juste devant Sergio Pérez (Red Bull). Les Haas pointent leur museau avec Mick Schumacher au huitième rang et Kevin Magnussen au dixième rang. Lewis Hamilton (Mercedes) s'intercale entre les deux monoplaces américaines. Les McLaren sont à nouveau discrètes. Lando Norris est onzième devant les deux AlphaTauri. Dix-septième temps pour Nico Hülkenberg (Aston Martin) qui remplace Sebastian Vettel au pied levé.

© DR