Il devance les deux pilotes Red Bull, l'Allemand Sebastian Vettel puis l'Australien Mark Webber, au terme d'une séance de qualifications grandement perturbée par le violent accident du Brésilien de Ferrari, Felipe Massa


BUDAPEST L'Espagnol Fernando Alonso (Renault) occupera dimanche la pole position du Grand Prix de Hongrie de Formule 1, dixième épreuve de la saison, après avoir réussi le meilleur temps des qualifications, samedi, sur le circuit du Hungaroring.

Il devance les deux pilotes Red Bull, l'Allemand Sebastian Vettel puis l'Australien Mark Webber, au terme d'une séance de qualifications grandement perturbée par le violent accident du Brésilien de Ferrari, Felipe Massa.

Le champion en titre, Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) partira quatrième et Nico Rosberg (Williams), très rapide tout le week-end, cinquième.

Le Finlandais Heikki Kovalainen, coéquipier d'Hamilton, est sixième devant son compatriote Kimi Räikkönen, sur la seconde Ferrari. Le leader du Championnat, le Britannique Jenson Button, partira huitième, deux positions devant Massa, qui figure encore sur la grille de départ.

Massa, qui était dans son tour le plus rapide en Q2, la deuxième partie des qualifications, est sorti tout droit à haute vitesse dans le quatrième virage du Hungaroring, ce qu'attestent les traces de freinage visibles sur la piste.

D'après les images prises par sa caméra embarquée, le Brésilien a été heurté au casque par un bris de la Brawn GP de son compatriote Rubens Barrichello, juste avant ce virage rapide et s'est encastré dans le mur de protection, recouvert de pneus, à très grande vitesse.

Le Brésilien a été emmené à l'hôpital "dans un état stable", selon la FIA, qui a précisé qu'il était "ok".

© La Dernière Heure 2009