Comme lors de la troisième séance libre, on se dirigeait vers un duel entre Charles Leclerc, qui se produit à domicile ce week-end, et Sergio Pérez particulièrement en verve. Le Monégasque détenait la pole provisoire après les premières tentatives en Q3 et s'apprêtait à améliorer son chrono. Mais juste derrière lui, Pérez est parti à la faute au Portier, Carlos Sainz ne pouvant éviter la Red Bull en perdition. Le drapeau rouge était logiquement brandi, la piste étant totalement obstruée.

Leclerc se retrouve pour la deuxième année d'affilée en pole à domicile. Le petit prince de Monaco est crédité d'un chrono en 1:11.376. La première ligne sera toute rouge puisque Carlos Sainz l'accompagnera. L'Espagnol a loupé le coche pour 225 millièmes. Derrière les deux Ferrari, les deux Red Bull avec Sergio Pérez et Max Verstappen. Le Mexicain et le Hollandais sont respectivement à 253 et 290 millièmes de Leclerc. Verstappen peut râler sur son équipier, lui qui pouvait entrevoir la première ligne s'il avait pu finir son dernier tour.

Le best of the rest est emmené par Lando Norris. Sur le podium monégasque il y a un an, le pilote McLaren est le meilleur représentant des moteurs Mercedes. Il a en effet devancé les pilotes officiels Benz, George Russell et Lewis Hamilton étant respectivement sixième et huitième. Fernando Alonso (Alpine) s'intercale entre les Flèches d'Argent. Sebastian Vettel (Aston Martin) et Esteban Ocon (Alpine) complètent le Top 10.

Alors qu'on espérait le voir en Q3, Valtteri Bottas, miné par les soucis de fiabilité, n'est que 12ème sur son Alfa Romeo. Plus décevant encore pour Daniel Ricciardo (McLaren), seulement 14ème. Pierre Gasly (AlphaTauri) n'est que 17ème.

Le départ du GP de Monaco sera donné dimanche à 15 heures.