Il est bien décidé à conjurer le sort qui l’accable à domicile depuis plusieurs années déjà. Certes, on sait tous que les essais libres sont à prendre avec les réserves d’usage mais voir le régional de l’étape, Charles Leclerc, aussi performant vendredi dans les rues de sa Principauté annonce d’ores et déjà qu’il faudra compter sur le fer de lance de Ferrari. À condition, bien entendu, que le Monégasque connaisse un week-end fluide. Le souvenir douloureux de l’édition 2021 n’est pas totalement effacé.

Par deux fois, Leclerc a réalisé le meilleur temps des séances d’essais libres au programme ce vendredi. Il n’a pas dominé la concurrence mais il a rappelé que les Ferrari, particulièrement agiles dans les virages, seront assurément les voitures à battre ce week-end. Preuve que la Rossa est en forme à Monaco, le deuxième temps de Carlos Sainz lors des EL2, l’Espagnol étant désireux de se racheter de ses prestations brouillonnes des derniers Grands Prix.

Les Red Bull ne sont toutefois pas loin. On sait à quel point Max Verstappen et Sergio Pérez sont à l’aise sur le Rocher. L’autre bonne surprise des essais libres est Lando Norris, dans le coup bien que souffrant, sur sa McLaren. Le Britannique pourrait bien être le meilleur pilote motorisé par Mercedes ce week-end, les pilotes officiels George Russell et, surtout, Lewis Hamilton s’apprêtant à vivre un week-end difficile.

Faites vos jeux !