Le Brésilien perdra cinq places sur la grille de départ

MONACO Le Brésilien Felipe Massa (Ferrari), auteur d'une grosse sortie de piste samedi matin lors des derniers essais libres du Grand Prix de Monaco de F1, sera pénalisé de cinq places sur la grille de départ dimanche, en raison d'un changement de boîte de vitesses.
La violente sortie de Massa dans le virage de Sainte-Dévote a obligé ses mécaniciens à travailler le plus vite possible, mais sans garantie que sa monoplace soit prête pour le début de la séance de qualifications à 14h00.


Essais libres/3e séance: Rosberg le plus rapide

L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes) a signé le meilleur temps de la 3e et dernière séance d'essais libres du Grand Prix de Monaco de Formule 1, samedi matin dans les rues de la Principauté, devant le Français Romain Grosjean dont la Lotus a terminé la séance dans le rail.

En 1 min 14 sec 378/1000, Rosberg, déjà meilleur temps des deux séances d'essais libres de jeudi, a encore amélioré son meilleur chrono, lui qui a passé toute sa jeunesse en Principauté et vient chaque matin au paddock en scooter, comme cinq autres pilotes.

L'Allemand, qui a bouclé 22 tours, a devancé Grosjean de six dixièmes de seconde, mais le Français a bien mal terminé sa séance, en perdant l'arrière de sa voiture et en tapant très fort dans le rail à Sainte Dévote, vers midi. De quoi donner beaucoup de travail à ses mécaniciens avant la séance de qualifications prévue à partir de 14h00.

Vingt minutes plus tôt, Felipe Massa avait lui aussi bien abîmé sa Ferrari, en tapant quasiment au même endroit, dans des circonstances très comparables. Sorti tout seul de l'habitacle, mais un peu secoué, le Brésilien est rentré à son stand à pied pendant que les commissaires déblayaient les débris et évacuaient sa Ferrari avec une grue, un drapeau rouge interrompant la séance pendant quelques minutes.

Rosberg, intouchable depuis le début du week-end, et Grosjean, dont la Lotus était particulièrement efficace car rivée au sol dans le S de la Piscine, ont devancé quatre champions du monde: Sebastian Vettel (Red Bull), Fernando Alonso (Ferrari), Lewis Hamilton (Mercedes) et Kimi Räikkönen (Lotus), en prélude à ce qui s'annonçait, a priori, comme une formidable séance de qualifications.

Seul bémol, le ciel se couvrait vers midi sur les nombreux yachts amarrés dans le port de Monaco, dont le très beau "Scratch" gris anthracite du nonuple champion du monde des rallyes, Sébastien Loeb, qui participera dimanche matin à la course de Porsche SuperCup.

© La Dernière Heure 2013