Max Verstappen prendra le départ du Grand Prix de Russie depuis le fond de la grille après avoir utilisé une série de nouveaux composants pour son groupe propulseur à Sotchi. Le Hollandais, qui avait déjà écopé d'une pénalité de trois places suite à sa collision avec Lewis Hamilton à Monza, a écopé d'une série de pénalités qui le renverront inévitablement en queue de peloton.

Le leader du championnat a en effet changé de moteur, de MGU-H, de MGU-K, de système de stockage d'énergie, d'unité de contrôle électronique et d'échappement. Vu qu'il a dépassé son quota de pièces de rechange alloué par saison (sauf pour l'échappement), Verstappen est donc contraint de purger toute une série de pénalités qui le renverront en fond de grille. Il sera accompagné par Charles Leclerc qui a également dû procéder au changement de différents composants sur sa Ferrari.

Lewis Hamilton possède ainsi une chance inespérée de reprendre la tête du championnat à son rival, lui qui possède 5 points de retard sur "Mad Max". Mercedes, qui est invaincue en Russie depuis 2014, pourra pour sa part creuser son avance au classement des constructeurs sur Red Bull, 18 unités séparant actuellement les deux écuries.