Les ennuis continuent pour la Scuderia Ferrari. L'écurie italienne a de nouveau réalisé une performance médiocre lors des qualifications du Grand Prix de Styrie. Sebastian Vettel partira 10ème tandis que Charles Leclerc a signé le 11ème chrono. Toutefois, le Monégasque partira d'encore plus loin sur la grille de départ dimanche après-midi.

Le vainqueur des Grands Prix de Belgique et d'Italie 2019 vient en effet d'écoper de trois places de pénalités. Il a en effet été reconnu responsable d'avoir gêné Daniil Kvyat (AlphaTauri) lors des qualifications. Leclerc doit donc laisser passer George Russell (Williams), Lance Stroll (Racing Point) et... Kvyat. Il s'élancera depuis la 14ème position pour le Grand Prix.

Coincé dans le ventre mou du peloton, Leclerc est condamné à une remontée de folie s'il veut sauver les meubles de Ferrari.