C'est Valtteri Bottas qui a fixé la première référence pour cette nouvelle venue pour la F1. En tournant en 1.17.879, le pilote Mercedes a déjà établi un nouveau record officiel de la piste, le précédant (en 1.18) datant du début des années 2000 avec la Ferrari de Rubens Barrichello.

Nettement plus dans le rythme que sur l'autoroute milanaise de Monza, Max Verstappen a signé le deuxième meilleur chrono, à 48 millièmes à peine de Bottas, devant la Ferrari SF1000 de Charles Leclerc à trois dixièmes. Profitant de sa connaissance du terrain (l'Autodromo de Mugello appartient à la Scuderia qui en a fait sa piste d'essais) et d'une configuration nettement plus technique ne favorisant pas la puissance, les bolides rouges semblent un peu plus dans le coup que lors des deux derniers GP très rapides pour leur millième GP à domicile. Même si Sebastian Vettel ne pointe qu'au 13e rang provisoire et si leur avantage va aller en diminuant au fur et à mesure du week-end.

Lewis Hamilton a appris ces nouvelles trajectoires à son aise. Le leader du championnat a terminé quatrième de la séance à une demie seconde de son équipier devant un Pierre Gasly (Alpha Tauri) toujours transcendé par son exploit de Monza. Le Français devance la Renault de son compatriote Esteban Ocon, la seconde AT de Daniil Kvyat brûlant ses dernières cartouches en F1, la McLaren de Lando Norris, la Red Bull d'Alex Albon et la Renault de Daniel Ricciardo clôturant le Top 10 (à 1.2) au sein duquel manque les Racing Point effectuant une simulation de course en pneus durs.

La seconde séance est programmée cet après-midi à partir de 15h.