Lewis Hamilton a conquis dimanche son 7e titre de champion du monde, le 4e d'affilée, égalant le record de l'Allemand Michael Schumacher en remportant le Grand Prix de Turquie, 14e des 17 rendez-vous du championnat du monde de Formule 1.

Sur le circuit (5.338m) d'Istanbul Park, le Britannique a devancé le Mexicain Sergio Perez (Racing Point), 2e et l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), 3e sur le fil.

En pleurs dans sa voiture à l'arrivée, Lewis Hamilton égale ainsi le record de Michael Schumacher pour décrocher le 7e titre mondial de sa carrière après 2008 avec McLaren 2014, 2015, 2017, 2018 et 2019 avec Mercedes. Derrière au palmarès l'Argentin Juan Manuel Fangio compte 5 titres à son palmarès pour 4 au Français Alain Prost et à l'Allemand Sebastien Vettel. Pour Mercedes, c'est aussi un 7e sacre chez les pilotes depuis 2014. Le titre des constructeurs, le 7e d'affilée également, les Flèches d'argent se l'étaient déjà assuré depuis le précédent Grand Prix.

Revivez la course

Avant même le début de la course, Giovinazzi est sorti de la piste dans les tours de mise en grille, George Russell lui a connu un souci à l’entrée des stands.

Lors du 1er virage, Ocon et Bottas sont directement partis en tête-à-queue sur une piste toujours mouillée.

Après la première salve d'arrêts, Stroll est toujours en tête devant Perez et Verstappen.

Dans le 19e tour, Max Verstappen tente une attaque sur Perez, mais Mad Max perd le contrôle de sa monoplace et part en tête-à-queue. Par miracle, il peut repartir mais est obligé de repasser par les stands pour changer ses pneus.


A 30 tours de l'arrivée, Lewis Hamilton est lui en 5e position. Il peut décrocher son 7e titre de champion du monde aujourd'hui !

Alors que Stroll s'est arrêté, Lewis Hamilton passe Perez et prend la tête du grand prix à 20 tours de l'arrivée !

Avec seulement 15 tours restants, Lewis Hamilton va carrément prendre un tour à son principal rival, Valtteri Bottas, en grosse difficulté ce week-end.

Dans le dernier virage, Charles Leclerc se loupe. Le Monégasque se loupe et laisse échapper le podium. C'est finalement Perez qui fait 2e devant Vettel.