Formule 1

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), quintuple champion du monde, a dominé les qualifications du Grand Prix du Brésil de Formule 1, la 20e et avant-dernière manche du Championnat du monde, samedi sur le circuit d'Interlagos.

Auteur de la 82e pole de sa carrière, la 10e cette saison, Hamilton, qui a signé le nouveau record du tour en 1:07.281, s'élancera (en principe) dimanche devant l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) et le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes), dont le compatriote Kimi Räikkönen (Ferrari) complète la deuxième ligne.

"Ferrari est très rapide ce week-end et nous avons beaucoup travaillé avec mes ingénieurs pour nous assurer que nous étions prêts", a souligné Hamilton,

Les Red Bulls du Néerlandais Max Verstappen et de l'Australien Daniel Ricciardo, qui devra reculer de 5 places sur la grille, ont réalisé les cinquième et sixième temps.

C'est donc le Suédois Marcus Ericsson (Sauber) qui s'élancera de la place six, devant son coéquipier monégasque Charles Leclerc.

Les Français Romain Grosjean (Haas) et Pierre Gasly (Toro Rosso) ont complété le classement de la Q3.

Les résultats sont cependant (très ?) provisoires.

Sebastian Vettel est en effet sous enquête pour ne pas avoir respecté les procédures de la pesée, tandis que Lewis Hamilton a gêné Kimi Räikkönen et - surtout - Sergey Sirotkin (Williams) en Q2, le Russe évitant de justesse l'accrochage.

Mais les commissaires n'ont pas encore fait d'annonce sur ces incidents.

Les commissaires techniques avaient demandé à Vettel de s'arrêter à la pesée, mais ce dernier s'est énervé, au point de casser l'instrument de mesure.

"Ce n'était pas très fair-play de m'appeler à ce moment là pour la pesée alors que les conditions changeaient. Je voulais juste qu'ils se dépêchent", a expliqué l'Allemand, qui va être convoqué par les commissaires de course pour être entendu.

La pôle d'Hamilton est semble-t-il grandement menacée par l'incident de la Q2.

Stoffel Vandoorne (McLaren-Renault) qui a réalisé le 20e et dernier temps, 1:09.601, soit 1,396 seconde de plus qu'Hamilton, dans la première séance qualificative (Q1), partira en 20e position. Une ligne derrière son coéquipier espagnol Fernando Alonso, auteur du 18e temps, et le Français Esteban Ocon (Racing Point Force India) qui a écopé de cinq places de pénalité, comme Ricciardo.