La course a été interrompue après 46 tours sur 53 prévus au départ.


Le Grand Prix du Japon de Formule 1, entamé au ralenti derrière la voiture de sécurité, a été définitivement arrêté au 46e tour, à la suite d'une double sortie de piste, et s'est donc terminé par une nouvelle victoire de Lewis Hamilton (Mercedes).

Deux sorties de piste, celles d'Adrian Sutil (Sauber) et surtout de Jules Bianchi (Marussia), dont la monoplace aurait percuté une voiture de la direction de course garée près de la monoplace de Sutil, ont provoqué cette interruption définitive.

Comme 46 des 53 tours prévus ont été bouclés, la totalité des points seront distribués. Le Français Bianchi est parti en ambulance, au centre médical du circuit, pour des examens complémentaires.

La course s'est disputée de bout en bout sur une piste détrempée. Elle s'est terminée, comme souvent cette saison, par un doublé des pilotes Mercedes, avec la 8e victoire d'Hamilton devant Nico Rosberg.