Mick Schumacher et Nikita Mazepin ont vécu une première saison en Formule 1 "à la dure" cette année. Avec leurs modestes Haas VF-21, l'Allemand et le Russe ont été cantonnés au fond de grille et ont dû se battre entre autres, ce qui a entraîné l'une ou l'autre prise de bec. Finalement, la principale surprise est venue de Mazepin qui a été moins distancé que ça par Schumi Jr et est même parvenu à faire jeu égal avec lui à plus d'une reprise.

Si la reconduction du bailleur de fonds de l'écurie américaine ne faisait aucun doute pour 2022, celle du fils du Kaiser était beaucoup moins sure. En effet, le champion 2020 de Formule 2 a été pressenti pour recevoir une promotion chez Alfa Romeo. Finalement, Mick prolongera le bail chez Haas aux côtés de Nikita. Les deux garçons attendent beaucoup de la future VF-22 sur laquelle Haas a consenti beaucoup d'efforts, quitte à sacrifier 2021.

"Nous savions que nous voulions de la continuité derrière le volant en 2022 et je suis heureux de confirmer cela avec Mick Schumacher et Nikita Mazepin pour l’année prochaine", indique Gunther Steiner, team principal de Haas. "La saison 2021 a donné aux deux pilotes l’opportunité d’apprendre la Formule 1 et en tant que rookies, ils l’ont fait cette année. La saison a été difficile, c’est certain, avec la voiture que nous avions, mais en même temps, ils ont tous les deux relevé le défi et travaillé pour apprendre nos processus et s’adapter aux rigueurs d’une saison de Formule 1 et tout ce que cela implique."

"Maintenant, alors que nous nous tournons vers la saison 2022, nous sommes convaincus que nous pouvons progresser en tant qu’équipe et donner à Mick et Nikita un package de course compétitif pour franchir la prochaine étape de leur carrière en Formule 1", conclut l'Italien.

Il faudra toutefois que Haas apprenne à gendarmer pour éviter que les frictions entre Schumacher et Mazepin continuent en 2022. Ou sinon, l'ambiance déjà électrique pourrait tourner à l'orage dans le garage de l'équipe de Gene Haas...